COMMUNICATION NON-VIOLENTE (CNV)

 

 

La Communication Non Violente est selon moi le meilleur outil pour désamorcer les conflits et freiner la spirale de la violence verbale. Il est possible d’exprimer une insatisfaction sans pour autant s’en prendre à l’autre. Vouloir vraiment comprendre ce que l’autre ressent, quelle est sa réalité et quels sont ses besoins, est une clé pour une communication sereine dans le respect de chacun. C’est aussi une opportunité d’en apprendre plus sur notre partenaire et de construire une relation complice et authentique. Le but de cette façon de faire est de concilier les besoins des uns et des autres dans une perspective gagnant-gagnant où les émotions des uns et des autres sont reconnues et les besoins satisfaits.

 

 

La Communication Non-Violente nous demande 4 étapes : OSBD

O = Observation

S = Sentiment

B = Besoin  

D = Demande

 

 

  • Observation

Je formule à mon partenaire mon observation sur l’événement en question, sans juger et je ne généralise pas.

 

  • Sentiment

J’exprime ce que je ressens, je partage mes émotions à mon partenaire.

 

  • Besoin

J’exprime mes besoins à mon partenaire. Les besoins sont à la base de la CNV, car « les jugements portés sur autrui sont des expressions détournées de nos propres besoins inassouvis. Les identifier, c’est s’inscrire dans une action réparatrice. »

 

  • Demande

J’exprime ma demande à mon partenaire. N’attendons pas que les autres devinent nos besoins, exprimons-les.

 

Ensuite s’en suivent les négociations. N’oubliez pas, ce n’est pas ou mes besoins, ou celui de mon partenaire, mais bien, et. Nous devons tenir compte des deux partenaires et chercher à concilier nos besoins et ceux des autres dans une solution gagnant-gagnant. Chacun doit faire son bout de chemin.

 

 La CNV est un outil de déconditionnement. Elle permet de démêler les jugements des observations, les pensées des émotions, les accusations des besoins et les exigences des demandes. Ces quatre étapes visent à séparer les pensées du reste de notre vécu personnel. Cette langue, appelée langue girafe, est donc intérieure et permet d’être au clair avec ce qui est en nous. C’est souvent difficile d’assumer en permanence la responsabilité de nos comportements, émotions et besoins, mais c’est une grande décision pour notre épanouissement personnel et relationnel.

 


 Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez le plus clairement possible avec les autres afin d’éviter les malentendus, la tristesse et les drames. Avec ce seul accord, vous pouvez transformer votre vie.

— Don Miguel Ruiz (Les accords toltèques)

  

Pour aller plus loin, voyez les liens vidéos suggérés de la communication CNV de Marshall Rosenberg, créateur du processus de la CNV.

 

Aussi je vous recommande fortement son livre : Les mots sont des fenêtres ou des murs.

 

 1- VIDÉO 1

 

 

2- VIDÉO 2

 

 

3- VIDÉO 3

 

 

4-  VIDÉO 4

 

 

5-  VIDÉO 5

 

 

6- VIDÉO 6

 

 

7- VIDÉO 7

 

 

8- VIDÉO 8

 

 

9- VIDÉO 9

 

 

10- VIDÉO 10

 

 

11- VIDÉO 11

 

 

12- VIDÉO 12

 

 

13- VIDÉO 13

 

 

14- VIDÉO 14

 

 

15- VIDÉO 15

 

 

16- VIDÉO 16

 

 

17- VIDÉO 17

 

 

18- VIDÉO 18

 

 

19- https://www.youtube.com/watch?v=oZWOYtVHpkY


PAPILLON-BLEU.png



empty